Beautiful Planet

Beautiful Planet
(Ling de Bavier/Kuni Murai) 1973
 
La mouette et l’albatros s’étaient posés sans se douter,       
Que sur le sable, la vague noir les attendait pour refermer leurs ails,
En les couvrants de sa nuit, un son humble,
Et c’est ainsi :
 
Que sont mort des milliers d’oiseaux, de poissons dans la mer,
Dans les lacs et les rivières.
Que pour avoir été mal aimé, les fleurs se sont fanées.
 
Le génie cache la lune, les étoiles et le soleil.
 Dans un nuage, mais des enfants voulant continués à vivre heureux,
 Sous le ciel bleu qu’ils ont aimé, se mettent ensemble,
A lui chanter:
 
Ne nous prenez pas le soleil, laissez-nous les oiseaux,
(Bis) Les poissons, les fleurs des champs.
Rendez-nous la mer et les plages d’or que vous avez connue.